Index glycémique (IG), mode d'emploi

Vous en avez certainement déjà entendu parler sans forcément vous pencher d'avantage sur la question ... Aujourd'hui je décrypte ça avec vous !


- Qu'est-ce que c'est ?

L'index glycémique d'un aliment est sa capacité à élever notre glycémie après son ingestion, autrement dit, plus l'IG d'un aliment est élevé et plus notre taux de sucre dans le sang augmentera rapidement après que nous ayons consommé l'aliment en question.

- Pourquoi s'y intéresser ?

Après chaque repas, et en particulier un repas riche en glucides, notre pancréas sécrète une hormone, l'insuline, qui nous permet de faire baisser notre glycémie. Or, plus l'apport en glucides d'un repas est élevé et plus le pancréas sécrète d'insuline.

Le glucose est alors stocké sous forme de glycogène pour pouvoir être utilisé plus tard.

Cependant, nous ne pouvons pas stocker indéfiniment du glycogène ! Ainsi, l'excédent de glucose sera transformé en graisse ...


Vous voyez où je veux en venir ?! Et oui ... les aliments à IG élevés, consommés régulièrement et en fortes quantités favorisent le stockage des graisses en raison des pics de sécrétion d'insuline qu'ils provoquent.


- Un notion complexe:

Vous trouverez de nombreux tableaux sur internet vous proposant un classement des aliments en fonction de l'IG (bas, moyen et élevé) et en voici un exemple:


Il est tout de même important de noter que l'IG d'un aliment va varier en fonction de beaucoup de facteurs comme la maturité d'un fruit, la variété d'une céréale ou encore le degré de transformation d'un aliment mais surtout ce avec quoi il est associé au cours du repas (et notamment la présence ou non de fibres).


- Les avantages des aliments à IG bas:

Eh bien, ils sont nombreux !

Comme expliqué plus haut ils permettent une meilleure régulation du poids et de la glycémie (très intéressant pour les personnes diabétiques ou surveillant leur glycémie). Mais aussi un meilleur contrôle de la sensation de satiété, sans fringales et sans coups de fatigue (provoquée notamment par la chute rapide de la glycémie après un repas)


Pour aller plus loin je vous conseille la lecture du "Guide des index glycémiques" aux édition Thierry Souccar.


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout